Soyez informé!

Abonnez-vous
à l’infolettre

Votre santé et votre bien-être


Promotion & prévention

Examens

La mammographie

La mammographie est une radiographie des seins. La mammographie de dépistage s'adresse aux femmes ne présentant pas de symptômes aux seins et a pour but de détecter une lésion de petite taille, bénigne ou maligne. La mammographie diagnostique est réalisée chez les femmes de tout âge présentant des problèmes lors de l'auto-examen des seins, de l'examen clinique des seins ou suite à une mammographie de dépistage.

Lors de la mammographie, une compression du sein est exercée afin de diminuer l'épaisseur du sein à radiographier, de diminuer la quantité de radiation requise tout en assurant une meilleure qualité de l'image du sein. Certaines femmes éprouvent de l'inconfort et parfois, de la douleur à la compression du sein mais ces douleurs ne sont que passagères et brèves. Une mammographie dure entre 15 et 20 minutes: questionnaire par la technologue et mammographie des 2 seins (4 clichés).

Comment se préparer à la mammographie?

Jours précédant la mammographie:

Pour diminuer la douleur, il est conseillé d'éviter la consommation de café, de thé, de chocolat et de colas quelques jours précédant l'examen.
Il est aussi recommandé de passer la mammographie dans les dix jours suivant le début des menstruations ou lorsque les seins sont moins sensibles.

Journée du rendez-vous:
Ayez sous la main votre carte d'assurance-maladie ainsi que la lettre d'invitation ou l'ordonnance de votre médecin.
Ayez en main les coordonnées du médecin à qui votre résultat sera envoyé. Si vous n'avez pas de médecin, vous pourrez en choisir un sur une liste de médecins volontaires au centre de dépistage. Ce médecin s'assurera de votre suivi relativement à votre mammographie seulement.
Ne mettez pas de déodorant, de poudre, de crème ou de parfum sur vos seins et à vos aisselles. Ces produits provoquent de fausses images pouvant être confondues avec des lésions.
Comme vous aurez à vous dévêtir jusqu’à la taille, il serait préférable que vous portiez un ensemble deux-pièces, car vous n’aurez que les vêtements du haut à enlever.

Au moment de la mammographie:
Vous devrez enlever vos bijoux, tels que chaînes et boucles d’oreille, et tout autre objet qui pourrait nuire à la mammographie.
Une personne du centre de dépistage vous invitera à vous inscrire au Programme québécois de dépistage du cancer du sein en signant un formulaire d'autorisation de transmission de renseignements relatifs à votre mammographie.
La technologue en radiologie vous aidera à compléter un questionnaire sur votre état de santé et procédera à votre mammographie.

Les femmes âgées de 50 à 69 ans sont invitées à participer au Programme québécois de dépistage du cancer du sein, qui offre une mammographie de dépistage tous les deux ans.

À retenir

  • Si vous ressentez une masse ou un épaississement à l’intérieur d’un sein.
  • Si vous observez un écoulement ou une inversion récente d’un mamelon.
  • Si vous observez une rougeur, de l’eczéma ou un changement sur la peau d’un sein.

Consultez sans tarder votre médecin.

Pour en savoir plus, consultez le site http://www.msss.gouv.qc.ca/PQDCS
 

Les examens complémentaires

Dans environ 10% des cas, des examens complémentaires sont nécessaires suite à la mammographie de dépistage afin d’apporter plus de précisions sur les anomalies détectées lors du dépistage. Dans 90 % des cas, la conclusion de ces examens sera normale, donc absence de cancer. Ces examens complémentaires sont :

Incidences supplémentaires

Il s’agit de clichés pris sous d’autres angles que ceux de la mammographie initiale en vue de clarifier certaines images.

Agrandissements

Il s’agit d’images mammographiques grossies 2 fois permettant au radiologiste de voir plus nettement la structure des tissus et les bordures des anomalies (ex. : microcalcifications).

Compression

Aussi appelée « spot », il s’agit d’images mammographiques réalisées avec une compression exercée sur une partie précise du sein seulement. Cet examen permet au radiologiste de mieux visualiser les bordures des anomalies et de préciser si l’anomalie détectée au dépistage est réelle ou non.

Échographie

L'échographie est une technique d'imagerie médicale sans radiation utilisant des ultrasons (ondes de fréquence très élevée) pour visualiser les tissus. L’image est obtenue suite au déplacement d’une sonde sur le sein. L'échographie permet de déceler s'il s'agit d'une masse liquide ou solide qui pourrait nécessiter une investigation plus poussée.

Biopsie

La biopsie mammaire vise à prélever du tissu en vue de l’analyser et de déterminer s’il s’agit d’une anomalie bénigne ou maligne.

  • Biopsie à l’aiguille fine ou cytoponction
    Prélèvement fait à l'aide d'une aiguille fine introduite dans la masse.
    S'il s'agit d'un kyste, le liquide est habituellement aspiré.
    S'il s'agit d'un nodule de nature solide, quelques cellules aspirées sont envoyées pour analyse en pathologie.
    Cet examen peut être fait par le radiologiste ou par un chirurgien à l’hôpital ou à son bureau.
  • Biopsie au trocart ou biopsie sous mammotome
    Prélèvement fait avec une aiguille de gros diamètre sous anesthésie locale. On prélève un fragment de tissu (une carotte). La biopsie au trocart est généralement effectuée par un radiologiste sous anesthésie locale. Elle peut être réalisée sous échographie ou sous stéréotaxie. L’échographie permet de localiser l’endroit où la biopsie doit être réalisée.

 Lorsque la biopsie est faite sous stéréotaxie, la femme est couchée sur le ventre sur une table spéciale avec un trou pour placer le sein. Le radiologiste localise la lésion à l’aide de radiographies reliées à un ordinateur et procède ensuite à la biopsie.

« Cliquez ici pour retourner à la page sur le PQDCS 
 


Nous joindre

Vous aimeriez poser une question ou émettre un commentaire?  Détails

Carrières

Oeuvrez au CSSS de Laval!  Détails


Conception Web